Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a dégagé un budget de près de 20 millions d’euros supplémentaires destiné au secteur culturel pour répondre à l’urgence, et bâtir des fondations solides pour l’avenir via des renforcements financiers structurels.

Sur ces 20 millions, un peu plus de 3 millions d’euros viendront structurellement renforcer les budgets d’aide à la création et à la diffusion.

Au sein de l’arrondissement de Huy-Waremme, il existe un projet qui me tient particulièrement à coeur : Latitude 50, un pôle des arts du cirque et de la rue, situé à Marchin et qui jongle entre fabrication et diffusion de spectacles.

D’où ces questions adressées par le député hutois Rodrigue Demeuse à la Ministre de la Culture, Bénédicte Linard :

  • Le projet « Latitude 50 » va-t-il bénéficier de fonds structurels supplémentaires ? Si oui, à combien s’élèvent ces fonds supplémentaires ?
  • De façon plus générale, d’autres structures ou projets de l’arrondissement de Huy-Waremme vont-ils pouvoir bénéficier de fonds supplémentaires, qu’il s’agisse de fonds structurels ou d’aides d’urgence ?

Dans sa réponse, la Ministre indique qu’”un montant de 267.000€ a été prévu pour Latitude 50, Pôle des Arts du Cirque et de la Rue, afin de venir renforcer la subvention annuelle octroyée via son contrat-programme, ce qui porte sa subvention à 474.580€ et ce, dès 2021.”

Excellente nouvelle donc, avec un subside doublé ! Lire à ce sujet l’article paru dans lavenir.net

Concernant les autres opérateurs culturels de l’arrondissement de Huy-Waremme, la Ministre poursuit : “L’ajustement 2021 a aussi prévu une augmentation de 50.000€ supplémentaires des moyens structurels dédiés aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy afin de venir renforcer le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles à l’organisation de cette vitrine professionnelle essentielle pour le secteur du théâtre jeune public.”

Et de conclure : “Enfin, au niveau des aides d’urgences, de très nombreux opérateurs culturels de l’arrondissement de Huy-Waremme ont reçu des soutiens. Ces opérateurs sont notamment des centres culturels, des théâtres, des compagnies artistiques, des musées, des festivals, des éditeurs, des centres d’expression et de créativité (CEC), des associations d’éducation permanente. Tous ces opérateurs culturels ont été soutenus via les différentes mesures qui ont été mises en place, depuis mars 2020, par la FWB pour faire face aux conséquences de la crise sanitaire, sur l’ensemble du secteur culturel, très impacté. Toutes les mesures prises et les listes des opérateurs qui en ont bénéficié se trouvent sur le site www.culture.be.”

Share This