Face à l’épidémie du Covid-19 et aux mesures de confinement qui ont été prolongées jusqu’au 19 avril, plusieurs mesures ont été prises par la ministre de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles Bénédicte Linard pour permettre l’organisation de l’édition 2020 des Rencontres du Théâtre Jeune Public de Huy.

Les Rencontres du Théâtre Jeune Public se déroulent chaque année à Huy durant la seconde quinzaine d’août, en collaboration avec la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Province de Liège. L’objectif des Rencontres est de présenter aux programmateurs potentiels  et à la presse les nouveaux spectacles de théâtre jeune public bénéficiant de l’aide à la diffusion dans le cadre du dispositif « Spectacle à l’Ecole ».

Pour le député et conseiller communal Ecolo hutois, Rodrigue Demeuse, « il s’agit non seulement d’un moment très important pour les acteurs culturels concernés, mais également d’un événement permettant d’apporter un réel souffle culturel à la région hutoise. »

Face à l’épidémie de Covid-19, différentes questions se posent aujourd’hui par rapport à l’organisation de l’événement et à la reconnaissance des compagnies sélectionnées.

À l’initiative de la Ministre de la Culture Bénédicte Linard, différentes mesures ont été prises pour répondre à ces difficultés :

  • en concertation avec le secteur (CTEJ et lieux d’accueil et de résidence majeurs du Théâtre Jeune Public), un travail est mené afin de réorganiser les visionnements des spectacles pour la fin mai compte tenu de l’incertitude liée à un éventuel prolongement de la période de confinement et de l’impossibilité pour certaines compagnies d’avoir pu mener à bien leurs répétitions en vue de la sélection ;
  • les services organisateurs des Rencontres du Théâtre Jeune Public de la Province de Liège ont accepté de repousser les échéances initialement fixées en ce qui concerne la réception des informations techniques des spectacles sélectionnés au 28 mai (au lieu du 14 mai) et la réunion technique avec les compagnies au 5 ou 6 juin ;
  • ce jeudi 2 avril, le Cabinet de la Ministre coordonnera une première réunion avec le Service de la Diffusion, la CTEJ, AssProPro, la Roseraie, Ekla, Pierre de Lune et la Montagne Magique pour préparer un nouveau calendrier ;
  • le mécanisme d’accès à la reconnaissance « Spectacle à l’école » sera assoupli. Il en est de même pour le soutien à la diffusion qu’elle conditionne. Toutes les compagnies automatiquement sélectionnées pour les Rencontres ou qui auront reçu un avis positif de la Commission Spectacle à l’école pourront bénéficier de cette reconnaissance, même s’ils ne sont pas sélectionnés pour une programmation, ou ne peuvent participer, aux Rencontres du Théâtre Jeune Public de Huy dont les places disponibles sont limitées. Cela permettra un soutien renforcé et plus étendu au secteur qui en aura bien besoin sur les prochaines saisons à venir.

Rodrigue Demeuse se réjouit de ces mesures prises par la Ministre et de la volonté de maintenir à tout prix les Rencontres de Huy, tout en renforçant le soutien au secteur du Théâtre pour l’Enfance et la Jeunesse. Et Bénédicte Linard de conclure : « Il s’agit d’un moment crucial pour les compagnies en termes de visibilité et de diffusion, particulièrement en ces temps de crise où le secteur est déjà fortement fragilisé. Il faut lui donner les moyens de rebondir et préserver les Rencontres en est un. »

Share This