Sous l’impulsion – notamment – d’administrateurs Ecolo, les membres du conseil d’administration d’INTRADEL ont décidé de suspendre la fermeture du recyparc d’Ambresin. Une nouvelle encourageante, en attendant d’aller plus loin.

Il y a peu, l’intercommunale INTRADEL a annoncé son intention de fermer définitivement le recyparc d’Ambresin (Wasseiges) en mars prochain.
La raison de cette décision résidait dans l’état de vétusté du recyparc qui nécessiterait des investissements conséquents que l’intercommunale ne souhaiterait pas réaliser.
Cette annonce a généré une forte opposition, source de mobilisation, au sein de la Commune de Wasseiges et dans les communes avoisinantes, tant dans le chef des représentants politiques que de la population.
Le recyparc de Wasseiges est en effet fortement fréquenté par les habitants de Wasseiges et des communes périphériques, notamment de nombreux villages de la Commune de Hannut et de Burdinne, également affiliés à INTRADEL.
En outre, cette décision de fermeture représente selon Ecolo Huy-Waremme une erreur, à la fois en termes d’économie des moyens publics et de gestion parcimonieuse de l’espace. Sans oublier la réponse aux enjeux environnementaux dans la région, et au-delà.
Nouvelle encourageante : le 30 janvier dernier, et notamment sous l’impulsion des administrateurs Ecolo, les membres du conseil d’administration d’INTRADEL ont suspendu la décision, souhaitant privilégier la concertation.
Nous nous réjouissons de cette suspension et espérons qu’elle se transformera bientôt en annulation.
Nous serons par ailleurs attentifs aux autres éventuels projets de fermeture et/ou d’ouverture de recyparcs par INTRADEL.

Share This