Nos priorités pour ces élections provinciales

Version complète de notre programme

Nous constatons quotidiennement la perte de confiance du citoyens dans nos institutions et notre démocratie. Nous mesurons l’ampleur des défis qui nous attendent. Ceci ne fait que renforcer nos convictions et notre engagement
Nous portons pour la province un projet ambitieux et tourné vers l’avenir. Nous souhaitons une transition verte de ce niveau de pouvoir. Nous avons choisi de mettre en avant notre intérêt pour les compétences intrinsèquement liées du niveau provincial et communal. La Province est un acteur et un support important pour les communes et par ce biais a un impact direct sur le bien être de nos concitoyens.

En effet cet échelon de pouvoir est plutôt méconnu du grand public or il recouvre pas moins de 22 compétences réparties depuis 2009 suite à une réforme en 5 axes prioritaires  (pas moins de 6218 collaborateurs, 275 325 409e de budget :

  • l’enseignement (63 % du budget provincial y est investi)
  • la santé/social
  • le développement économique/tourisme et agriculture
  • culture/sport
  • la supracommunalité.

Dans ces 5 axes, nous élus écologistes de Huy Waremme serons attentifs à :

La bonne gouvernance, l’éthique et la transparence notamment par :

1) La participation citoyenne et communale :

Assurer une politique d’information et de communication ouverte et transparente.
faciliter l’accès au dossier à tous les citoyens, promouvoir l’accès libre du citoyen à un maximum de données via le site internet.
Un droit réel d’interpellation du Conseil Provincial et de la députation permanente par les citoyens.
Permettre l’organisation de consultations populaires
Instaurer un droit de pétitions citoyennes
Signer et appliquer la Charte Associative afin de répartir objectivement les subsides provinciaux
Améliorer l’information au public concernant les décisions importantes prises par le conseil provincial.
Communiquer au grand public ce que la Province peut leur amener au quotidien (analyse terres, eaux, subsides, soutien etc).
Limiter les dépenses de prestiges pour réaliser des économies

2) La supra communalité :

faire fonctionner la supra communalité en invitant les conseillers communaux à chaque conseil provincial ou en décentralisant ceux ci dans les communes
en modifiant la représentation des communes au sein d’outils comme Liège Europe Métropole
en créant une newsletter à destination des conseillers communaux.

3) Une évaluation continue :

Une évaluation des politiques publiques en procédant par exemple à mi législature à une analyse qualitative et quantitative des pratiques de participation mises en place, qui après conclusions et recommandations devront être débattue en séance de Conseil.

En conclusion nos ambitions à la province sont :

Renforcer les solidarités : soutenir en priorité les initiatives visant le bien être social et collectif, tout cela en complémentarité avec la Région Wallonne et la fédération Wallonie Bruxelles. De travailler dans plus d’intelligence collective.
Gérer durablement les services provinciaux : un tel échelon de pouvoir se doit d’être un exemple dans le domaine des performances énergétiques de ses bâtiments, dans la gestion de ses chantiers publics, dans l’alimentation durable au sein de ses écoles et penser la culture comme lien social. Garant d’emploi durable et d’une gestion transparente et éthique.
Penser la culture comme lien social : favoriser la créativité et soutenir les projets en évitant le saupoudrage des subsides et leur utilisation partisane.

 

Share This