Dès ce mercredi, les écologistes iront à la rencontre des consommateurs sur les marchés de Huy-Waremme pour leur faire part de leurs propositions en matière d’alimentation et leur démontrer que la malbouffe n’est pas une fatalité.


S’il ne s’agit pas de la première action d’Ecolo concernant l’alimentation de qualité, le moment est évidemment tout à fait particulier.

La « lasagne au cheval » et la découverte en Belgique de viande de cheval impropre à la consommation dans les assiettes nous ont démontré la difficulté de contrôler la qualité alimentaire particulièrement dans un marché ouvert, large, mondialisé. Il est également de plus en plus difficile de maîtriser toutes les étapes de la production et de la transformation. La voie est donc ouverte à toutes les fraudes possibles et à des risques pour la santé, malgré les nombreux règlements et institutions de contrôle qui ont été mis en place depuis « la vache folle ». L’alimentation c’est pourtant la base de notre santé et la qualité alimentaire ne doit pas être sacrifiée au bénéfice du profit financier.

Ecolo n’a pas attendu la crise de la dioxine, ni celle de la vache folle, ni celle de la « lasagne au cheval » pour faire des propositions fortes pour une alimentation de qualité. Le contexte nous invite cependant à rappeler ces propositions qui visent principalement à : réguler l’industrie de l’alimentation ; mieux informer le consommateur et privilégier les circuits courts.

A l’occasion de cette action, les écologistes remettront également des livres de recettes alliant des petits prix et produits de saisons.

A Huy, les membres de la locale seront présents sur le marché ce mercredi de 10h30 à 12h30

A Waremme, les membres de la locale seront présents sur le marché ce vendredi de 10h30 à 12h30

Share This